skip to main content

Site officiel de la Ligue de baseball junior AA du Québec

« Promouvoir, organiser, encourager, enseigner et améliorer la pratique du baseball chez les jeunes,
tout en contribuant à l'éducation physique et morale par l'application d'une saine discipline »

François et William Caron font gagner les Brewers Desjardins en septième manche

Publié le 11/06/19 04:40

Une poussée de quatre points en début de septième manche a permis aux Brewers Desjardins de Pointe-aux-Trembles / Montréal de vaincre les Seigneurs Élites 12 à 8, à Repentigny.

Olivier Bédard, qui a étiré à neuf sa série de matchs avec un coup sûr dès sa présence initiale, a soutiré un but sur balles pour amorcer la poussée décisive. George Kyriazopoulos a ensuite déposé un amorti-sacrifice, mais le premier-but Daniel Rivas-Bonilla a cafouillé sur le relais du lanceur Jimmy Généreux (1-2). Kevin Denis a alors été atteint d'un lancer, pour la quatrième fois du match, et les coussins étaient tous occupés pour François Caron. Ce dernier n'a pas raté sa chance en claquant un double de deux points qui brisait l'impasse de 8-8. Un retrait et un but sur balles intentionnel plus tard, William Caron s'est présenté à son tour à la plaque avec les buts remplis. Il a lui aussi cogné un double de deux points.

Les Brewers Desjardins ont créé l'égalité 8-8 avec trois points en sixième manche. François Caron s'est distingué en volant le marbre; les deux autres points ont été le résultat de quatre erreurs de la défensive des Seigneurs Élites, eux qui ont commis pas moins de huit bourdes dans la rencontre.

La victoire a été portée au dossier du releveur Vincent Séguin-Blais (1-0). En trois manches en relève au partant Jérémy Juneau, Séguion-Blais a accordé trois points non mérités sur quatre coups sûrs et trois buts sur balles contre cinq retraits sur des prises. Kyriazopoulos a inscrit les deux derniers retraits de la partie avec deux coureurs sur les buts pour enregistrer un premier sauvetage à sa fiche.

Gabriel D. Boudreau a connu un fort match à l'attaque pour les Seigneurs Élites avec trois coups sûrs en quatre présences, dont un double et un triple. Il a produit deux points.

Les Seigneurs Élites avaient pris l'avance 8-5 en fin de quatrième manche grâce à une offensive de quatre points. Un mauvais lancer, une balle passée, une erreur et le simple de Boudreau ont causé cette poussée.

Sommaire du match